Humarfra

Un site utilisant unblog.fr

1
fév 2019
La chapelle de Rouillac à Montcuq

La petite chapelle de Rouillac sur la commune de Montcuq,conserve l’ensemble de peintures d’époque romanes le plus important du Quercy.Curieusement ces peintures n’ont été classées qu’en 1980.L’édifice,trés simple se compose d’une nef unique terminée par une abside à chevet plat.Les fresques sont localisées à l’abside (Voute,murs de retombées,haut du mur plat du chevet et revers du mur diaphragme)L’état des fresques ne permet pas de se faire une idée exacte de la composition de la palette originelle.Aujourd’hui les tons ocrés prédominent largement éclairés par des blancs et enrichis par un trés beau bleu,probablement de Lapis Lazzuli au niveau de la voute,dont la présence pourrait paraitre curieuse en un si modeste édifice,si la chapelle n’était pas sur l’un des chemins de St Jacques,celui reliant Le Puy à Compostelle

Ensemble des peintures de Rouillac

Ensemble des peintures de Rouillac

A la voute trone un grand Christ ,malheureusement mutilé.Il ne subsiste que la partie inférieure de la fresque (Partie inférieure du Christ et deux des 4 symboles des évangiles,le Lion de St Marc et le taureau de St Luc).Le Christ apparait dans une mandorle à bordure ocre rouge festonnée.Le Christ au manteau rougeoyant est assis sur un imposant trone couleur or dont la partie inférieure est ornée d’un motif de losanges.

La partie inférieure du Christ sur son trone

La partie inférieure du Christ sur son trone

Le lion de St Marc

Le lion de St Marc

Le taureau ailé de Rouillac sur fond bleu de lapis lazzuli

Le taureau ailé de Rouillac sur fond bleu de lapis lazzuli

Detail du taureau de St Luc

Detail du taureau de St Luc

A la retombée de la voute,coté gauche,figure une scéne assez détériorée montrant l’entrée du Christ à Jérusalem.Les apotres groupés téte contre téte accompagnent le Christ à cheval.A droite de la scène on distingue le clocher de Jérusalem émergeant du toit des maisons.La scéne est traitée quasi exclusivement en ocres rouges et jaunes se détachant d’un fond blanc.

L'entrée du Christ à Jérusalem,le jour des rameaux

L’entrée du Christ à Jérusalem,le jour des rameaux

Le Christ au centre entouré des apotres

Le Christ au centre entouré des apotres

A la retomée de la voute coté droit,est représentée une belle Cène.Dérriére une table encombrée d’ustensiles divers,le Christ au centre,offre du pain à Judas,figuré assis sur la table,affublé de tous les éléments destinés a le dévaloriser,rabougri,disproportionné ,de profil mais par contre toujours auréolé ce qui n’est pas le cas dans d’autres évocations de la Cène à cette époque (voir article La Cène).L’ensemble se déroule sous une arcade ocre rouge soutenue par de puissants piliers couronnés d’épais chapiteaux.Au dessus de la scène court une frise de grecques.

La cène à Rouillac

La cène à Rouillac

Judas assis sur la table

Judas assis sur la table

Au revers de l’arc triomphal figure le péché originel.Adam et Eve apparaissent nus de part et d’autre de l’arbre autour duquel s’enroule le serpent tournant la téte vers Eve qui tend la pomme à Adam.

Le péché originel

Le péché originel

En face,sur le mur plat du chevet,est évoquée la redemption en une scène malheureusement trés dégradée.On distingue encore les bras décharnés du Christ,cloué sur la croix par les poignets,la téte inclinée sur la gauche.Dans chacun des cantons supérieur de la croix figurent les évocations du soleil à droite et de la lune à gauche.Au premier plan ,à gauche,on discerne un personnage,probablement un soldat,et en arriére plan une femme,sans doute Marie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Kryzaliid |
Compagnie bibi |
KARIWSKI |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Modelenumasc
| Ywad
| voyageursaulouvre