Humarfra

Un site utilisant unblog.fr

6
jan 2019
Des niches peintes à Illiat

l’église St Symphorien d’Illiat dans l’Ain ,mais proche de Macon conserve des peintures murales d’époque romane localisées à l’abside.Il s’agit du seul témoin de peintures du XII iéme siécle dans les Dombes.L’abside trés élégante est constituée d’une série d’arcatures ornée de chapitraux trés intéressants reposant sur des colonnettes posées sur un bahut.Quatre des 7 arcatures sont décorées de peintures,ainsi à l’abri dans des sorte de niches un peu comme à Domfront en Normandie.Ces peintures restaurées dans les années 80 ,sont datables de la premiére moitié du XII iéme et probablement exécutées « a fresco ».J’ai eu l’occasion de visiter pour la premiére fois les fresques avant restauration,elles apparaissaient alors trés dégradées

Fresques avant restauration(détail de St Marc)

Fresques avant restauration(détail de St Marc)

L’intérieur de la premiére arcature ,a gauche,montre une image de St Mard se détachant d’un fond vert

St Marc

St Marc

L’image de l’arcature la plus a droite,montre St Pierre affublé d’une énorme clé

St Pierre

St Pierre

Les deux niches centrales sont occupées par deux images de saintes.Chacune est identifiée par l’inscription MARIA.Les fonds sont occupés de larges bandes aux couleurs alternées

Deux saintes femmes aux arcatures centrales

Deux saintes femmes aux arcatures centrales

L’identification de ses deux femmes pose un probléme.Celle de droite identifiée par l’inscription SANCTA  MARIA  tenant dans sa main droite un rameau serait la vierge Marie.Celle de gauche identifiée par l’inscription MARIA;Marie Magdaléne l’une des Saintes femmes au tombeau.Au XII iéme siécle l’évocation de la résurrection du Christ se matérialisait par la représentation des Saintes Femmes ou myrophores au tombeau.Généralement en peintures les Saintes femmes sont figurées au nombre de 3(Cathédrale du Puy,St Bohaire..),Marie Magdalene,Marie mére de Jacques et Salomé.selon l’évangile de Marc ,présent ici.Trois également selon l’evangile de Luc  également, Jeanne remplaçant Salomé.Selon Jean seule Marie Magdaléne se rend au tombeau.Selon Mathieu elles ne sont que deux Marie Magdaléne et Marie mère de Jacques.Méme si Mathieu n’est pas représenté a Illiat on peut penser que les deux saintes figurées  sont Magdalena et Marie mère de Jacques ,conformément a l’évangile de Mathieu.

Maria Magdalène

Maria Magdalène

Marie mère de Jacques

Marie mère de Jacques?

L’ensemble est trés harmonieux.La palette riche(Verts,Bleu,gris,ocres,blanc).Le dessin est graphique,notamment au niveau des drapés,donnant aux peintures une impression statique,avec quelques disproportions au niveau des mains en particulier.Le hiératisme byzantin des personnages n’est pas sans évoquer les peintures de St Lizier en Ariége ,voire des Grottes de Jonas en Auvergne(Voir articles).Il est probable que figurait à l’origine un Christ en majesté figuré à la voute

 

 

 

 

 

 

 


Fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Kryzaliid |
Compagnie bibi |
KARIWSKI |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Modelenumasc
| Ywad
| voyageursaulouvre