Humarfra

Un site utilisant unblog.fr

11
nov 2018

Dans les scénes de la passion la crucifixion qui suit le portement de croix et précéde la descente de croix est figurée seule.Cette scéne a haute portée symbolique est reproduite selon une iconographie strictement codifiée.A l’époque romane le Christ sur sa croix est entouré  a sa droite du porte lance,Longinus et a sa gauche du porte eponge Stephanus tous deux identifiés parfois par une inscription.Ils sont accompagnés de Marie toujours a la droite du Christ et de Jean a sa gauche.Il arrive que la scéne soit circonscrite dans un cadre (St Jacques des guerets,cloitre de la cathédrale du Puy)et dans ce cas seuls sont figurés Marie et Jean.Les cantons supérieurs de la croix sont toujours occupés par des représentations du soleil et de la lune le plus souvent dans des médaillons.Dans la tradition grecque,Jésus est figuré nu,uniquement vétu d’un pagne autour de la taille et imberbe.Dans la tradition syrienne Jésus est vétu d’une longue tunique et apparait barbu.La peinture romane a conservé la nudité grecque et la barbe syrienne.Le Christ est toujours figuré vivant ,yeux ouverts,affublé de son nimbe crucifére.La couronne d’épine et les instruments de la passion n’apparaitront vraiment qu’a l’époque gothique.Le crucifixions ne font pas partie des scénes les plus représentées comme si le peintre roman eprouvait des réticences a montrer la souffrance du Christ.Elles nous arrivent souvent tronquées,sans la partie basse de la scéne ;peut etre une conséquence de l’emplacement de cette scéne sur les murs de l’abside ou du choeur

Crucifixion a St Pierre les églises prés de Chauvigny dans le Poitou

Crucifixion a St Pierre les églises prés de Chauvigny dans le Poitou

Cette représentation de la crucifixion est probablement la plus ancienne visible sur notre territoire.Les peintures sont datées de la fin du Xiéme siécle ou début du XI iéme,méme si certains spécialistes estiment ,en s’appuyant sur la facture du dessin,que ces peintures seraient plus tot un oeuvre de fin d’époque romane exécutée par un petit atelier local.Il est a noter l’etrange nimbe décoré d’un tréfle a 4 feuilles.

St Pierre les églises,le porte lance Longinus identifié par une inscription

St Pierre les églises,le porte lance Longinus identifié par une inscription,affublé d’un curieux couvre chef

A St Jacques des Guérets prés de Montoire dans la vallée du Loir,les fresques de la fin du XIIième siécle,montrent une trés belle crucifixion enserrée dans un cadre en raison de l’architecture particuliére de l’édifice.Les peinture s’étalent de part et d’autre d’une fenétre axiale.Un tableau renfermant une magnifique image d’un Christ en majesté entouré du tetramorphe fait le pendant dans son cadre a la crucifixion de l’autre coté de la fenétre

La crucifixion dans son cadre,à St Jacques des Guérets.

La crucifixion dans son cadre,à St Jacques des Guérets.

Il est a noter les deux trés belles images du soleil et de la lune.Ici seuls sont figurés Marie et Jean.On remarque la présence des clous dans la main du Christ conformément a une tendance a plus de réalisme apparue dés le XIIIiéme siécle

a Allouis dans le Cher prés de Mehun sur Yévre,un crucifixion occupe la partie basse du mur de l’arc triomphal .Malheureusement ,comme souvent la partie basse de la scéne est complétement effacée.Autour du Christ sur sa croix ne subsite que le visage de Jean..L’image du Christ décharné et aux bras squelettiques est impressionnante.

Le Christ sur sa croix a Allouis (Cher)

Le Christ sur sa croix a Allouis (Cher)

A Montgauch en Ariége,pres de St Girons,une belle crucifixion ,malheureusement par endroit trés abimée ,montre au registre inférieur du mur en hémicycle de l’abside,l’ensemble des « participants »(vierge ,longinus,Stephanus,et Jean)se détachant d’un fond vert.La crucifixion est accompagnée des restes d’une scéne rarement figurée au XII iéme siécle en peinture,la flagellation

Christ de la crucifixion a Montgauch (Ariége)

Christ de la crucifixion a Montgauch (Ariége)

A Lourouer St Laurent prés de la Chatre dans l’Indre,une crucifixion de fin d’époque romane occupe bien conservée, un grand rectangle,permettant d’apprécier l’ensemble des éléments de la scéne

Crucifixion à Lourouer St Laurent (Indre)

Crucifixion à Lourouer St Laurent (Indre)

La chapelle des Morts, au magnifique cloitre de la cathédrale du Puy,ainsi nommée parce que les chanoines y furent ensevelis,montre une trés belle crucifixion du XIII iéme siécle occupant tout le mur de fond de la chapelle.Le Christ en croix accompagné de la Vierge et de Jean ,ensérrés dans un rectangle sont entourés de 4 prophétes déroulanr des phylactéres.Dans les cantons supérieurs de la croix deux anges a genou présentent les images du soleil et de la lune.Du visage du Christ ,yeux clos ,traité de maniére trés réaliste,se dégage la souffrance.l’ensemble est clairement d’inspiration byzantine et mauresque

Fresque XIII iéme siécle de la crucifixion à la chapelle dite des morts du cloitre de la cathédrale du Puy

Fresque XIII iéme siécle de la crucifixion à la chapelle dite des morts du cloitre de la cathédrale du Puy

A la limite des départements de l’Indre et de la Vienne sur la commune de Mérigny,la chapelle du chateau de Plaincourault,appartenait à une commanderie de l’ordre de St Jean de Jérusalem.Des peinturres murales des XV iéme et du XII iéme siécle tapissent essentiellement les murs du choeur.Elles se superposent en tableaux  entre les fenétres a larges ébrasements.Les peintures datées de la date de construction de l’edifice ,c’est a dire la fin du XII iéme siécle montrent en particulier la tentation d’Adam et Eve et une crucifixion presentant des caractéres archaisants et des ressemblances avec celle de St Pierre les églises distante seulement d’une quarantaine de kilométres.Le Christ sur une croix potencée est encadré de Longinus et Stephanus qui précédent Marie a la droite du Christ et Jean à sa gauche.Les représentations du soleil et de la lune sont trés éffacées.Stephanus et Longinus portent un bonnet trés ressemblant a celui de leurs homologues de St Pierre les églises.les peintures ne sont pas d’une grande qualité et la palette est assez pauvre.

Crucifixion a l'ancienne chapelle du chateau de Plaincourault (Indre)

Crucifixion a l’ancienne chapelle du chateau de Plaincourault (Indre)

Au hameau de Caldégas,sur la commune de Bourg madame dans les Pyrénées Orientales la petite église du premier age roman méditérranéen renferme des peintures murales du XIII iéme siécle,mais qui ont conservé leur esprit roman.Il en est ainsi d’une belle crucifixion trés colorée,comme souvent dans les peintures catalanes

Crucifixion à Caldégas

Crucifixion à Caldégas

Le Christ sur une croix aux bois non équarris est accompagné classiquement su porteur de lance et du porteur d’eau.A coté ,toujours sur le mur de l’abside figure une descente de croix

La trés ancienne abbaye de St André de Soréde dans les Albéres non loin d’Argelés sur mer,ne conserve plus que son église et les remarquables sculptures qui l’ornaient.Le cloitre a disparu ,mais lors de travaux de démolition dans les année 50,fut mis à jour un fragment de mur peint judicieusement mis à l’abri dans l’église qui montre les vestiges d’une crucifixion datée du début du XIIième siécle.Il ne subsiste plus que l’une des branches de la croix avec le bras et la main trés effilée du Christ et le remarquable visage pathétique de la vierge

Vestige de la crucifixion de St André de Soréde (Pyrénées Orientales)

Vestige de la crucifixion de St André de Soréde (Pyrénées Orientales)

Vestiges de la crucifixion de St André de Soréde (Pyrénées Orientales)

 

 

 

 

 


Fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Kryzaliid |
Compagnie bibi |
KARIWSKI |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Modelenumasc
| Ywad
| voyageursaulouvre