Humarfra

Un site utilisant unblog.fr

8
mar 2016

Le prieuré de Marcevol sur la commune d’Arboussols au dessus de Vinça dans les pyrénées orientales se dresse dans un site superbe sur le rebord d’un plateau surplombant la vallée de la Tet ,face au Canigou.

Le village d'Arboussols

Le village d’Arboussols

Connu surtout pour sa belle façade décorée d’un portail de marbre rose surmontée d’une fenètre egalement en marbre ,il a beaucoup souffert d’un tremblement de terre au XV ième siècle

Portail du prieuré de Marcevol

Portail du prieuré de Marcevol

A l’intérieur l’absidiole sud conserve des vestiges de peintures murales .A la voute trone un Christ incomplet dans une mandorle losangique comme celle renfermant la vierge en prière de St Martin de Fenollar.Cet element d’origine carolingienne ,n’est qu’un archaisme,les peintures datant de la deuxième moitié du XII ième siecle

Ensemble de la voute

Ensemble de la voute

Le Christ est comme aux  Cluse Hautes accompagné de l’Alpha et de l’Omega,non pas ici dans un chrisme mais de part et d’autre de la mandorle.Le A de l’Alpha est encore visible à la droite du Christ.Il n’y a par contre pas de traces des quatres symboles evangéliques.Peut etre étaient t ils figurés a l’arc triomphal comme aux Cluses.

Le Christ de Marcevol

Le Christ de Marcevol

Il est accompagné de deux anges embrassant la mandorle en son sommet et probablement de deux autres anges (seul l’ange a gauche est conservé) soutenant une bande décorative scindant la voute en deux.Ainsi la voute est décorée de deux bandes,l’une classique en bas assurant la séparation entre conque et murs,l’autre au milieu de la voute dans laquelle des spécialistes voient le représentation symbolique d’un arc en ciel

Ange soutenant une bande décorative

Ange soutenant une bande décorative

Le dessin de ces peintures est trés stylisé ,geometrique,au point que l’artiste a représenté les sourcils du Christ sous la forme d’un arc en mitre

Détail du visage du Christ

Détail du visage du Christ

Le fond de la mandorle ,crème,est garni de curieuses décorations ,qui ne sont pas exceptionnelles dans la peinture catalane.Une croix pattée ,quatre sorte de feuilles disposées obliquement dans les espaces carrés determinés par les branches de la croix,le tout entouré de cercles concentriques interrompus

Bande décorative et motif circulaire de décoration

Bande décorative et motif circulaire de décoration

La palette est réduite (bleu,blanc,crème,ocre rouge et noir sous forme d’un trait épais soulignant les scènes et les visages).Mais l’association de bleus un peu fanés et de rouge encore puissant,un peu comme aux fresques de St Polycarpe,ne manque pas d’attraits.

Bleus et rouge au visage de l'ange

Bleus et rouge au visage de l’ange

 

 

 


Fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Kryzaliid |
Compagnie bibi |
KARIWSKI |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Modelenumasc
| Ywad
| voyageursaulouvre