Humarfra

Un site utilisant unblog.fr

18
fév 2016

Le peintre roman a démontré une prédilection pour la représentation des chevaux.Contrairement a d’autres animaux et aux motifs végétaux souvent déformés,stylisés parfois ébauchés le cheval n’est jamais baclé.Il faut dire que cet animal accompagnait quotidiennement l’homme du moyen age,au travail dans les déplacements,a la guerre comme à la chasse et qu’il cotoyait aussi bien le paysan que le prélat ,l’artisan que le seigneur,le guerrier que le chasseur.Le cheval est par ailleurs, mis en scène dans les scenes bibliques de l’ancien comme du nouveau testament ,et de l’apocalypse.Il est présent aussi dans les calendriers des mois evoquant avec son cavalier le mois de la chasse,incontournable dans les scènes relatant les croisades, »attribut » de certains saints (St Martin et un peu plus tard St Georges et meme symbole divin comme en la crypte de Montmorillon ou il remplace l’agneau divin dans son disque.

Cheval "divin" dans son médaillon à Montmorillon

Cheval « divin » dans son médaillon à Montmorillon

On retrouve le cheval dans les représentations peintes de la nativité,accompagnant le boeuf pres du berceau de l’enfant.

Cheval blanc à la nativité de Boussac Bourg.

Cheval blanc à la nativité de Boussac Bourg.

Le cheval semble d’ailleurs avoir exercé une sorte de fascination sur le peintre de Boussac qui est allé jusqu’a représenter un cheval sans cavalier ,tout comme l’artiste de la basilique St Julen de Brioude auteur d’une belle image de cheval sur l’un des piliers.

téte de cheval à Boussac Bourg

téte de cheval à Boussac Bourg

Le cheval est évidemment constamment présent dans l’épopée des rois mages.A Brinay les tétes des trois chevaux sont magnifiques.A Vic le dessin est plus stylisé.Les chevaux sont figurés en mouvement chacun levant simultanèment la patte avant gauche et la patte arrière droite.Les yeux globuleux sont grands et ronds comme ceux des personnages .

La chevauchée des rois mages à Brinay

La chevauchée des rois mages à Brinay

Téte de l'un des chevaux à Brinay

Téte de l’un des chevaux à Brinay

Extraordinaires chevaux des rois mages à Vic

Extraordinaires chevaux des rois mages à Vic

On retrouve le cheval dans les scènes de l’Entrée du Christ à Jérusalem.Juché sur son cheval blanc ,il est accueilli à l’entrée de la cité.

L'entrée du Christ à Jérusalem à Vic

L’entrée du Christ à Jérusalem à Vic

Dans les représentations de l’Ancien Testament le cheval est présent dans l’histoire de Moise

Les chevaux du char de pharaon cabrés devant la mer rouge à St Savin

Les chevaux du char de pharaon cabrés devant la mer rouge à St Savin

La relation de l’Apocalypse nous donne à admirer de schevaux notamment aux fresques de la crypte de la cathédrale d’Auxerre,ou au dessus d’une fenètre à Meobecq ou l’on peut observer le premier cavalier de l’Apocalypse bandant son arc juché sur un cheval blanc au galop

Christ à cheval d'Auxerre

Christ à cheval d’Auxerre

 

Auxerre,anges cavalier accompagnant le Christ à cheval

Auxerre,anges cavalier accompagnant le Christ à cheval

A noter que le peintre dans son souci de préeminence de l’image du Christ le montre chevauchant un étalon blanc,tandis que les chevaux aux quatre angles montés par 4 anges cavaliers ne sont plus blancs mais couleur crème et plus petits comme tassés.

Le cheval est aussi un animal de combat.Les peintures murales du Temple de Cressac montrent de belles images de chevaux participant aux combats des croisades

Chevaux affrontés à Cressac

Chevaux affrontés à Cressac

Les chevaux animent régulièrement les scène de chasse,toujours richement apprétés.La plus belle représentation orne les murs de la chapelle Ste Radegonde de Chinon ou l’on peut voir une frise de cinq cavaliers

Cavalier au faucon et Aliènor d'Aquitaine à Chinon

Cavalier au faucon et Aliènor d’Aquitaine à Chinon

Téte de cheval à Chinon

Téte de cheval à Chinon

Les chevaux accompagnaient ,bien sur les grands personnages.Au baptistére St Jean de Poitiers deux des quatres chevaux décorant les murs de la salle baptismale sont effacé ,mais il reste les images de l’empereur Constantin à cheval et d’un personnage non identifié sur un beau cheval pommelé

Cavalier inconnu au baptistère St Jean de Poitiers

Cavalier inconnu au baptistère St Jean de Poitiers

Le peintre roman ne matérialisait dans ses oeuvres les sentiments qu’il pouvait eprouver pour les animaux.Il faudra attendre le XIII ième siècle pour voir cette tendance s’affirmer.

Gargilesse(Indre).Galopin gardant les chevaux au regards tendres des rois mages(peintures du XIII ième siècle)

Gargilesse(Indre).Galopin gardant les chevaux au regards tendres des rois mages(peintures du XIII ième siècle)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Kryzaliid |
Compagnie bibi |
KARIWSKI |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Modelenumasc
| Ywad
| voyageursaulouvre