Humarfra

Un site utilisant unblog.fr

17
fév 2016
St Jean des vignes à St Plancard

Des peintures murales romanes ornent,non pas l’église paroissiale du village de St Plancard dans le Comminges,elle méme décorée de peintures du XVII ième,mais la chapelle funéraire St Jean des Vignes située a quelques centaines de métres du bourg sur la route de Boulogne.La chapelle isolée dans son petit cimetière fut batie sur un ancien site gallo romain et présente deux ensembles différents de peintures du XII ième siècle.Les premieres,les plus anciennes (début du XII ième)occupent les murs de l’abside principale percée de trois petites ouvertures,dans un certain désordre iconographique.Oeuvres probable d’un atelier local elles auraient été exécutées selon la technique de la fresque avant d’étre reprises plusieurs fois à la détrempe.Le dessin est assez frustre,les couleurs assez effacées avec une forte prédominance des ocres rouge,donnant une impression de monochromie rougeatre.Pourtant on discerne ici ou la des traces de vert ,de gris,de bleu donnant a penser que les peintures ont avec le temps perdu une grande partie de leur valeur chromatique.Les deuxièmes sont localisées aux murs de l’absidiole sud voutée en cul de four(l’abside principale n’est pas voutée et l’absidiole nord a disparu) et montrent une palette plus riche,ocres,blanc,vert ,bleu,orangé.Le dessin est plus précis ,plus stylisé et souligné d’un trait ocre rouge.Les personnages se détachent d’un fond composé de larges bandes colorées alternées.Ces peintures de meilleure qualité ,bien que par endroit assez effacées,sont un peu plus récentes et datées du milieu du XII ième siècle.

Ces deux ensembles différents présentent néanmoins des ressemblances (Lignes ondulées marquant les rides du front,Pouces delimitant avec la paume de la main un angle trés ouvert,couronnes carrées identiques)au point que l’hypothèse débouchant sur une réalisation des deux ensembles par le méme peintre à quelques années d’intervalle,n’est pas tout à fait à exclure.

Main du Christ de l'absidiole sud

Main du Christ de l’absidiole sud

Localisation des peintures à l'abside principale

Localisation des peintures à l’abside principale

A l’emplacement 1 apparait un Christ dans une demi mandorle reposant sur les bras d’un enorme siège.Ses pieds reposent sur un tabouret ,il tient le Livre ouvert et est accompagné des quatre evangélistes et de leurs symboles.Main droite levée il apparait disproportionné.

Grand Christ à l'abside principale

Grand Christ à l’abside principale

A l’emplacement 2 un ange de grande taille portant un sceptre désigne deux personnages nimbés.

A l’emplacement 3 les remparts crenellés d’une cité evoquent la Jerusalem Céleste.

A l’emplacement  4 St Jean nimbé de jaune dans une longue robe bleutée bénit de sa main droite

St  Jean ,cape bleue devant les rois mages

St Jean ,cape bleue devant les rois mages

A l’emplacement  5 figure l’adoration des mages.Les trois rois couronnés apportent leurs offrandes a la Vierge tenant l’enfant sur ses genoux.Derrière se tient Joseph.

L'adoration des mages

L’adoration des mages

A l’emplacement  6 est représentée une crucifixion incomplète.A droite Jean et le porte éponge ont disparu.A gauche la Vierge auréolée de jaune est accompagné du porte lance dont la téte déborde sur l’un des bras de la croix.Le bras vertical est raccourci afin de liberer de l’espace pour la scène qui se déroule au dessus.

L’emplacement 7 est consacré à l’Ascension,tandis que les ébrasement de la fenètre centrale sont ornés en haut d’une main divine et sur les cotés de deux anges(emplacement 8 )

Le registre inférieur(emplacement 9) dévoile des personnages barbus,vestiges d’un décor gothique.

L’absidiole méridionale est percée d’une minuscule ouverture.A la voute trone un grand Christ dans une double gloire soutenue par deux beaux anges.Le fond est vert limité par une bande d’un vert plus soutenu.La bordure est composée d’une large bande blanche limitée en haut par un bandeau rouge et en bas par deux bandes rouge et jaune séparées par une rangée de perles

Christ à la voute de l'absidiole sud

Christ à la voute de l’absidiole sud

Ange-atlante soutenant la mandorle

Ange-atlante soutenant la mandorle

Sur le mur de retombée de la voute,coté gauche,une colonne verte portant l’inscription « aparuit caro salutis » sépare Jean à gauche contre la mandorle,d’un groupe de trois personnage conduits par le Christ au nimbe crucifére jaune et aux branches vertes identique a celui de la voute.

Visage de Jean contre la mandorle

Visage de Jean contre la mandorle

Le Christ suivi de deux apotres

Le Christ suivi de deux apotres

Sur le mur de retombée de la voute,à droite,figure la décollation de St Jean Baptiste.Le roi Herode précède un bourreau tenant une enorme épée a la main,vétu d’une tunique grise se détachant d’un fond de bandes colorées,rouge ,blanche verte et jaune.Le corps décapité de Jean Baptiste apparait à la suite.

Le bourreau de Jean Baptiste

Le bourreau de Jean Baptiste

 

Visage du bourreau

Visage du bourreau

Le mur de façade est percée d’une grande baie plein cintre soulignée d’une large bande de grecques.Au dessus apparait une main divine dans un médaillon.De part et d’autre deux anges agenouillées tendent leur mains vers le cercle

Main divine au dessus de l'arc d'entrée

Main divine au dessus de l’arc d’entrée

Ange accompagnant la main divine

Ange accompagnant la main divine

 

A l’intrados de l’arc apparait une décoration d’entrelacs garnis de l’image de deux oiseaux tandis qu’en haut du mur figure dans un cadre à fond blanc bordé de rouge  une belle évocation de la tentation (Voir article Images de la création)

Adam (détail de la Tentation)

Adam (détail de la Tentation)

Sur le piedroit à gauche de la façade figure l’image d’un saint auréolé

 

 

 

 

 


Fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Kryzaliid |
Compagnie bibi |
KARIWSKI |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Modelenumasc
| Ywad
| voyageursaulouvre