Humarfra

Un site utilisant unblog.fr

3
fév 2016

L’église St Léger d’Ebreuil en Bourbonnais ,à une cinquantaine de kilométres au nord de Clermont Ferrrand ne passe pas inaperçue tant le blanc clocher porche ressemblant à celui de St Benoit sur Loire qui la précéde est imposant.L’édifice mi roman mi gothique renferme un ensemble de peintures trés original,bien différent des peintures auvergnates voisines.Les fresques d’Ebreuil ne laissent pas indiffèrent on aime ou on aime pas.Le peintre a utilisé abondamment du gris ,une teinte ordinairement appliqué avec parcimonie.Ce gris associé a de vieux roses ,a des teintes orangées le tout rehaussé et éclairé par un utilisation sans modération de larges aplats de blanc donnant a cet ensemble une brillance remarquable,confère aux peintures un étonnant caractère de modernité.La palette est trés riche,blanc ,gris,rose,noir,ocres ,orangé,brun,bleu.

Les peintures datées des environs de 1130 ,date de construction de l’église,occupent les murs de la tribune occidentale s’ouvrant sur la nef.Sur la paroi Nord ,c’est à dire à gauche ,les peintures sont assez effacées.Une belle représentation de l’Annonciation est toutefois bien conservée.L’archange Gabriel ,désigné par une inscription au dessus de sa tète précède la Vierge.Entre les deux une main divine emerge de nuages.Le fond est composé de trois bandes colorées ,une large bande rouge en bas et au dessus une bande blanche puis une bande jaune.On peut voir aussi sur ce mur les images de Michel terrassant le dragon et de Raphael.

Annonciation au mur Nord

Annonciation au mur Nord

Le mur Sud,à gauche,montre trois personnages en pied,assez hiératiques.Le premier vétu d’une robe bleu n’est pas identifié.Les deux autres sont respectivement le pape Clément et St Austremoine dans un bel habit gris.Tous deux sont posées sur des ondulations ocres matérialisant la terre.Ils se détachent d’un fond composés de 7 bandes colorées à prédominance de roses et de blanc.A leur coté est figuré le martyre de St Pancrace .Le bourreau glaive au dessus de sa tète tient le supplicié par les cheveux.Pancrace dans une simple tunique sombre semble se jeter ,bras tendus en avant sur son bourreau.Au dessus de la scène court une large et belle frise de rinceaux blancs sur un fond vieux rose

Peintures de la paroi Sud

Peintures de la paroi Sud

Saint Austremoine

Saint Austremoine

St Clément et le martyre de St Pancrace

St Clément et le martyre de St Pancrace

La paroi ouest s’ouvrant sur la nef est creusée d’une porte plein cintre.Au registre supérieur court une frise garnie d’animaux(lions,aigle,dragon)mais aussi de motifs végétaux.Encadrant une femme assise au milieu des branches,apparaissent deux scènes de chasse.Un fauconnier précédé de chiens coursant un lièvre,et un homme a cheval soufflant dans une corne,chassant un cerf poursuivi par des chiens.Le tout se détache d’un fond gris bleu trés soutenu.

Frise représentant des scènes de chasse

Frise représentant des scènes de chasse

Au dessous sur un fond constitué d’un assemblage de carrés gris orangés bleus et blanc,est figuré comme sur un linteau,le martyre de Sainte Valerie.Etienne assis sur un curieux siège ,vétu d’un habit gris maintenu par un gros fermoir tient par la lame l’épée que lui tend un bourreau à demi allongé d’une main, tandis que de l’autre il désigne la victime

Martyre de Sainte Valérie (détail)

Martyre de Sainte Valérie (détail)

Etienne

Etienne

A coté figure la décollation de Valérie,téte baissée devant le bourreau.Le nom de la sainte « VALERIA » est inscrit au dessus.La scène suivante montre Valérie offrant sa tète à Martial qui est identifiable à la présence de lettres

Sur l’un des piliers de la nef figure une peinture du XV ième siècle représentant St Georges patron des croisés en chevalier casqué.

 

 

 

 


Fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Kryzaliid |
Compagnie bibi |
KARIWSKI |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Modelenumasc
| Ywad
| voyageursaulouvre