Humarfra

Un site utilisant unblog.fr

19
jan 2016

 

 

L’église St Martin de Genneteil en Anjou, conserve un ensemble de peintures murales datées du milieu du XII ième siècle ,localisées à l’absidiole septentrionale .D’autres traces de peintures d’une autre époque sont visibles sur les murs de la nef.On peut dire de ces peintures ,de belle qualité,qu’elles constituent une sorte d’ode à la Vierge.Les tons dominants sont sans surprise les ocres rouges et jaune,agrémentés de touches d’un beau vert de gris et de blanc.247

L’emplacement 1 correspond à une large bande décorative bordée d’ocre rouge et jaune,et composée de motifs géométriques de forme trapézoidale.Aux emplacements 2 figurent huit vierges de part et d’autre de la bande faitière.Douze d’entre elles tiennent une lampe conique.Toutes sont couronnées et auréolées et se détachent d’un fond blanc

genneteil   voute0017

La tentation est grande de voir dans cette image une évocation de la parabole des Vierges Sages et des Vierges Folles.L’histoire est relatée dans l’evangile de St Mathieu.Dix jeunes vierges sont réunies pour rencontrer l’Epoux.Seules cinq d’entre elles disposent de l’huile nécessaire pour allumer leur lampes (Vierges Sages).Les cinq autres (Vierges Folles)partent en quète de la précieuse huile.A leur retour,elles trouvent porte close.Généralement le traitement des Sages et des Folles est fort différent,les artistes s’efforçant notamment de bien signifier la frivolité des Folles.Ce n’est pas le cas à Genneteil.On a d’autre part du mal à comprendre que la Vierge à l’Enfant puisse représenter l’Epoux.

genneteil   sainte0019gene

A l’emplacement 3 ,cul de four de l’absidiole,figure une trés belle représentation de la vierge dans une mandorle entouré par deux magnifiques anges agitant des encensoirs,leurs larges ailes déployées au dessus de leur tète.Sur le mur,séparée de la voute par une bande d’ondulations ocre rouge,on distingue les restes d’une présentation au temple

Vierge à l'enfant dans sa mandorle

Vierge à l’enfant dans sa mandorle

Détail de l'ange entourant la gloire de la Vierge

Détail de l’ange entourant la gloire de la Vierge

Ange agitant un encensoir(détail)

Ange agitant un encensoir(détail)

Sur le mur opposé(emplacement 4) une belle représentation du baptème du Christ.Le Christ est accompagné de l’apotre Jean,la présence d’un ange est perceptible au dessus.L’évocation du baptème sous cette forme est assez peu courante.On retrouve une image ressemblante aux peintures de Lavardin dans le Loir et Cher.Ailleurs l’enfant est représenté dans une cuve baptismale faisant confondre parfois le baptème avec le bain de l’enfant.

Le baptème du Christ

Le baptème du Christ

Enfin aux intrados de l’arc d’entrée(emplacement 5) de part et d’autre de l’image d’un Christ dans son médaillon,figurent les images de deux personnages parfois non ou mal identifiés en raison de la forme de l’ »objet » tenu a bout de bras par l’un d’entre eux .L’objet pris parfois pour un bouclier.Il s’agit en fait d’une gerbe de blé et le personnage la portant est Cain.Son frére Abel est représenté en face.La scène est quasiment identique a celle que l’on observe aux intrados d’une fenètre a Lignières de Touraine(Voir l’article sur Abel et Cain)

Cain offrant une gerbe de blé

Cain offrant une gerbe de blé

 

 

 


Fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Kryzaliid |
Compagnie bibi |
KARIWSKI |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Modelenumasc
| Ywad
| voyageursaulouvre