Humarfra

Un site utilisant unblog.fr

Le village de Boussac Bourg est situé à un kilomètre de la petite ville de Boussac dans la Creuse,célèbre par son chateau ou fut découverte la première tapisserie de « la dame à la licorne ».Boussac Bourg offre la particularité de posséder deux églises qui ne sont distantes que de quelques métres sur un petit promontoire en bord de route.La chapelle renfermant les fresques est isolée dans un petit pré.

Ensemble des peintures de l'abside

Ensemble des peintures de l’abside

Les peintures assez dégradées,occupent essentiellement l’abside en cul de four.A la voute ne subsistent que les bordures d’une mandorle et les traces à sa partie inférieure,de deux symboles évangéliques ailés.Le Christ a totalement disparu.Sous une bande décorative rouge et jaune composée de parallélogrammes ,s’étalent quatre tableaux en deux registres sur le mur en hémicycle de part et d’autre d’une fénètre axiale.La scène la mieux conservée ,en haut et à droite représente une nativité.La Vierge allongée montre du doigt son enfant situé au dessus.Sa tète voilée de blanc,auréolée de jaune repose sur un coussin ovale aux motifs géométriques ocre rouge.Son corps est engoncé dans une couverture bleu décorée d’étoiles à huit branches.Au dessus l’enfant protégé d’un tissu vert à damiers est veillé par un boeuf et un cheval se détachant d’un fond rougeatre.Joseph à droite ,la main posée sur sa barbe parait sceptique.

La nativité à Boussac Bourg

La nativité à Boussac Bourg

Les peintures des murs latéraux du choeur sont trés dégradées.Une scène met en présence trois personnages dont on ne distingue plus que la partie inférieure des vétements et les chausses.Un quatrième personnage barbu et auréolé de blanc,vétu de rouge,tient à bout de bras l’enfant Jésus porteur d’une longue robe blanche.Peut etre s’agit il du Vieillard Siméon.

2 bouSur les murs de la nef figurent deux représentations de chevaux.L’un est monté par un cavalier casqué portant bouclier,la deuxième est trés étonnante;le cheval est déssiné seul,arnaché mais sans cavalier.

1 bouLes peintures de Boussac Bourg apparaissent naives et simplistes.Le dessin est souligné d’un trait épais ocre rouge.Cependant l’artiste semble avoir pris un soin tout particulier au traitement des chevaux.La qualité du dessin des tètes des chevaux et de celle du boeuf,affublé de grands yeux expressifs,ciliés et un peu en amande,tranche avec les visages de la Vierge et des autres personnages,inexpressifs et tracés à grands traits.

Détail de la nativité;l'enfant ,le boeuf et le cheval

Détail de la nativité;l’enfant ,le boeuf et le cheval

 


Fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Kryzaliid |
Compagnie bibi |
KARIWSKI |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Modelenumasc
| Ywad
| voyageursaulouvre