Humarfra

Un site utilisant unblog.fr

5
jan 2016
Un thème iconographique rare à Chalivoy-Milon

Les peintures de l’église St Eloy de Chalivoy Milon en Berry nous parviennent malheureusement aujourd’hui trés dégradées.Les fresques de la nef ont disparu,le Christ en gloire qui devait figurer à l’abside n’existe plus et les peintures des registres inférieurs du choeur sont indéchiffrables.Pourtant les peintures restantes ,en dépit d’une palette assez pauvre(ocres rouge et jaune,blanc,gris,et quelques touches de vert)sont de belle qualité.Mais Chalivoy-Milon conserve une image rare,unique en France,celle d’une gigantesque croix,dite mosaique,d’origine copte,occupant toute la voute du choeur.Elle est centrée autour d’un médaillon circulaire renfermant un agneau pascal effacé,bordé d’un large bandeau de rubans plissés.Du médaillon partent quatre bras s’élargissant progressivement jusqu’aux extrémités ,comme pour une croix pattée.Les bras ocre rouge de la croix sont garnis de motifs floraux tous identiques.Le long de chaque bras s’alignent deux rangées de quatre médaillons renfermant chacun le buste d’un martyr.Chaque canton de la croix est occupé par l’image de saints auréolés groupés par deux sous des arcades.Tous déroulent des phylactères.

Ensemble des peintures

Ensemble des peintures

LEAD Technologies Inc. V1.01

Deux saints sous une arcade

Deux saints sous une arcade

Médaillons de martyrs et ruban plissé autour du médaillon central

Médaillons de martyrs et ruban plissé autour du médaillon central

St Pierre déroulant un phylactère

St Pierre déroulant un phylactère

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La voute est séparée des murs du choeur par une belle bande de grecques.Sur les murs les fresques s’étalent en deux registres et en tableaux séparés par un rang de billettes.Chacun des murs est percé d’une large baie plein cintre.Les peintures du registre inférieur sont trop abimées pour etre identifiables.Aux ébrasements des larges fenètres,subsistent seulement des inscriptions permettant d’identifier les personnages qui y figuraient;les eveques de Bourges.Au registre supérieur apparait au sud,un scène tres peu représentée en peinture murale;Jésus chassant les marchands du temple.Jésus tend la main vers un groupe de personnagesrichement vétus,montrant de grands yeux étonnés et inquiets et poussant devant eux un troupeau de vaches et de chevaux;l’un d’eux tient sous le bras deux volatiles blancs.Les peintures du tableau suivant sont indéchiffrables

Jésus chassant les marchands du Temple

Jésus chassant les marchands du Temple

 

goupe des marchands étonnés

goupe des marchands étonnés

Vaches et chevaux

Vaches et chevaux

Au nord le mur révèle une résurrection du pauvre Lazare,debout emmailloté et sortant de son cercueil.

Le Christ devant Lazare réssuscité.

Le Christ devant Lazare réssuscité.

 

Le tableau suivant montre une entrée du Christ à Jérusalem sur son cheval précédé ici de son poulain

chalivoy  entree0043

 

 

 


Fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Kryzaliid |
Compagnie bibi |
KARIWSKI |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Modelenumasc
| Ywad
| voyageursaulouvre