Humarfra

Un site utilisant unblog.fr

3
jan 2016
Petite église,grandes fresques ,St Martin des puits

La minuscule église parait comme blottie ,entourée de cyprés classés,un peu en contrebas de la petite route des Corbiéres non loin de Lagrasse.Elle conserve des fresques datées du début du XII iéme siècle.Les peintures de grande qualité,occupent les murs sud et est du choeur qui s’ouvre,un peu comme à Fenollar,par un trés bel arc outrepassé soutenu par deux colonnes de marbre blanc surmontées de deux chapiteaux mérovingiens.La palette est riche;bleus,blanc,brun,rouge,gris ,jaune,ocre rouge,noir ,rose.Les couleurs sont encore assez vives,le dessin précis.

Le mur sud du choeur dévoile un tableau carré peu courant composé de quatre images de dragons.Deux d’entre eux sont peints en rose sur un fond bleu nuit,les deux autres sont gris sur fond brun.Les quatres carrés sont limités par une trés originale bordure à fond jaune ornée de croix noires en forme de swastikas.430Sur ce méme mur apparait un magnifique bain de l’enfant,quasiment monochrome.Traité dans un ocre rouge puissant,seules quelques touches d’ocre jaune et de gris viennent contraster la scène.L’enfant est trempé dans un bénitier par deux servantes qui le soutiennent au bout de leur longs bras.Il est porteur d’un large nimbe crucifère ocre rouge.Au dessus de la scène flotte un ange.

570Le mur est du choeur est percé d’une petite baie plein cintre bordée de bandes brunes,jaunes et rouges encadrant un large bandeau bleu décoré de volutes rouge.Le large intrados de la fénètre ,à fond blanc,est agrémenté de fins rinceaux rouges.

Ensemble des peintures du mur est

Ensemble des peintures du mur est

Sur le mur les peintures s’étalent en trois registres.Au registre inférieur ne subsistent que quelques trace d’une fausse tenture et de médaillons renfermant des animaux fantastiques.Le registre moyen a quasiment disparu.Sous la fentre à droite,subsiste un oiseau semblant s’en prendre à un personnage.A l’extème gauche apparait le visage d’un personnage inconnu,magnifiquement représenté,les sourcils relevés,les yeux dirigés vers le cul de four.Il s’agit de l’une des images las plus belles que la peinture romane nous ait offerte (Voir page de bienvenue du blog)

Le registre supérieur est limité à sa partie haute par une bande de grecques assez détériorée.Trois tableaux s’offrent à nos yeux.A droite sous une série de petites arcades évoquant une galerie de cloitre,on reconnait Nabuchodonosor,affublé d’une longue cape rouge accompagné de deux soldats.

st martin les puits gu0017Au centre est évoquée la mésaventure de trois hébreux jetés dans la fournaise.Tous trois sont porteurs d’une sorte d’ »auréole »carrée jaune,se détachant vigoureusement d’un fond bleu nuit.Les hébreux sont traités curieusement de façon trés géométrique,seules les tétes des personnages sont arrondies.Leur vétements,leur chausses,leur membres sont déssinés de manière anguleuse.On a le sentiment que le peintre a voulu montrer combien ils étaient discrédités,jusque dans leur physique.

st martin les puits co0011.bmpA gauche de l’image précédente,un personnage vétu de rose,jambes écartées,pousse les hébreux de sa main gauche,tandis que de sa main droite il montre index tendu,deux personnages situés à sa droite.L’un est un cavalier en cote de maille,l’autre un petit homme vétu d’une simple chemise rouge.

Un cavalier

Un cavalier

Le dernier tableau du registre supérieur à gauche ,est le mieux conservéet le plus soiné.Il met en scène une Annonciation à trois personnages se déroulant devant une batisse aux toits de tuiles rouges dont l’un des murs est percé d’une multitude de fenètres sur plusieurs niveaux.Le bras d’une échelle apparait en façade.Au centre de la scène ,la Vierge magnifiquement traitée,penche sa téte auréolée de jaune et voilée de gris vers l’ange Gabriel.Le visage est rond avec de grands yeux en amande,le nez fin et légèrement busqué.De « l’écouteuse » située à sa gauche on ne distingue plus que qu’un bras et sa robe grise,tandis que l’image de l’ange Gabriel est assez détériorée.Le fond de la scène est constitué d’une large bande bleu nuit,d’une large bande jaune et de meandres bruns évoquant le terre,sur lesquels reposent les pieds des personnages.

st martin les puits viergest martin des puits0156

Mains de la Vierge et de l'ange Gabriel

Mains de la Vierge et de l’ange Gabriel

 


Fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Kryzaliid |
Compagnie bibi |
KARIWSKI |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Modelenumasc
| Ywad
| voyageursaulouvre