Humarfra

Un site utilisant unblog.fr

31
déc 2015
La peinture murale et les croisades

Paradoxalement les épisodes des croisades ont été peu représentés par les artistes peintres romans.Pourtant les croisades bouleversérent la vie au XII iéme siècle.C’est en 1095,au concile de Clermont que le pape UrbainII precha la formation d’une croisade pour aller libérer les lieux saints.Quatre ans plus tard Jérusalem est prise par les premiers croisés et l’ordre du Temple sera crée en terre sainte en 1118.Aprés la défaite byzantine d’Ascalon la deuxième croisade initiée par Bernard de Clairvaux permettra au monde occidental d’assurer sa domination commerciale sur toute la méditerranée.La nouvelle croisade echouera à Damas en 1148.La troisième croisade organisée par Philippe Auguste,Henri II et Frédéric Barberousse en 1189 se soldera par un echec en 1192.Néanmoins en 1204,les croisés s’empareront de Constantinople et substitueront à l’empire byzantin,un empire latin d’orient avec à sa téte Beaudoin premier.LEAD Technologies Inc. V1.01

Deux programmes peints sont toutefois consacrés en grande partie au récit de ces croisades.Le premier au Temple de Cressac en Charentes,le second aux murs de la nef de la petite église de Sainte Marie aux Anglais en Normandie.

L’église de Sainte Marie aux Anglais,trés bien entretenue,date de la fin du XII iéme siècle.Les peintures du début XIII iéme pour la pluspart,sont de médiocre qualité ,à dominante ocre rouge et présentent la particularité d’étre toutes exécutées sur des fonds blancs constéllés d’étoiles rouges à six branches pour les murs de la nef et du choeur,à dix et douze branches pour les voutes.Bien que la palette soit trés réduite,le dessin sommaire,l’ensemble est néanmoins harmonieux.A la voute du choeur trone un Christ dans une mandorle.Les autre voutains sont occupés par l’annonciation et la visitation,une nativité.Au dessous la représentation des rois mages.En suivant on peut observer une dormition de la Vierge.Les murs du choeur conservent au sud,une entrée du Christ à Jérusalem et au nord une Cène bien conservée.Au mur est ,derrière l’autel,on observe trois panneaux peints,au centre une descente de croix,à gauche un portement de croix et à droite l’une des images las plus connues de l’ensemble,un bourreau hache à la main.

161Les autres peintures prés de l’arc triomphal,sont trés abimées.On y reconnait trois soldats endormis appuyés les uns sur les autres.L’intrados de l’arc abritait un calendrier des mois aujourd’hui trés dégradé.

Ce sont les murs de la nef qui hébergent les peintures consacrées aux croisades.Au nord on peut voir un soldat,casque à nasal et cote de mailles,tentant de frapper un évéque reconnaissable à la mitre,tandis qu’un personnage essaye de le défendre à l’aide d’une croix pattée.

ste marie an combat0034Suivent ensuite diverses scènes de combats.Dans l’une d’entre elles des soldats escaladent une forteresse aux murs rouges crénellés.Derrière on distingue des tentes ,chacune surmontée d’une croix .Cette méme croix que l’on retrouve ailleurs ,peinte en rouge sur le casque des croisés.

guerrier ste marie0097.bmp

UNn cavalier au combat ,une croix peinte sur son casque

UNn cavalier au combat ,une croix peinte sur son casque

La chapelle des templiers du hameau de Cressac présente un ensemble de peintures murales de la fin du XII iéme siècle en grande partie consacré aux croisades.L’église de plan rectangulaire, était à l’origine entièrement décorée de peintures.Longtemps utilisée comme grange,les peintures auront beaucoup souffert et il a fallu une longue campagne de restauration pour sauver les fresques du mur sud,déposées puis remises en place dans l’édifice sur de grands panneaux de bois.

Le mur oriental montre une belle image d’evéque tenant la crosse et portant le mitre.A gauche,au registre inférieur une scène évoque l’archange St Michel combattant le dragon et le pésement des ames.Au dessus figure un trés beau chrisme plein de symbolisme.

Au revers de la façade occidentale on peut voir l’image d’une femme devant un homme en armure face à un monstre de type griffon.A droite de la fenètre,la scène la plus connue de l’ensemble montre un cavalier couronné foulant sous le sabot de son cheval un homme a terre évoquant « l’infidèle »,dénudé langue tirée hirsute,tournant la tète comme pour implorer de l’aide,vers une femme également couronnée,tendant une fleur de lys à son cavalier.Une fleur identique à toutes celles tapissant le fond de la scène.Le cavalier couronné passe pour étre le roi Philippe Auguste,co organisteur de la troisième croisade.

523Les fresques du mur sud s’étalent en deux registres superposés.Au registre supérieur une longue frise évoque la victoire des croisés sur l’armée sarrazine.Des tours crenellées d’une cité,des personnages observent le départ d’un groupe de cavaliers à la tète desquels des historiens reconnaissent le comte d’Angoulème GuillaumeIV Taillefer.La dernière scène montre un sarrazin juché sur un tour,sonnant le rappel,comme pour confirmer la déroute de l’armée musulmane.363Au registre inférieur on voit des cavaliers chevauchant prés de leur campement ou chargeant les sarrazins.Ensuite est figurée une scène de restitution d’otages.Les scènes du registre inférieur se détachent d’un fond rouge soutenu.Une partie des tètes des personnages est masquée par une large bande décorative séparant les registres.cressac infidele0011Les scènes du registre supérieur s’étalent sur un fond blanc ,limitées par une frise de losanges entre deux bordures rouges.A l’intérieur de chaque losange et dans les intervalles apparaissent des étoiles à huit branches.

cressac  che valier0013Les peintures de Cressac bien que traitées presque exclusivement dans des tonalitées ocres rouges ,ocres jaunes et blanches,n’inspirent aucune monotonie,grace à une savante répartition des rouges et des blancs et à l’enchainement dynamique des scènes,méme si le dessin est assez sommaire et géometrique.


Fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Kryzaliid |
Compagnie bibi |
KARIWSKI |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Modelenumasc
| Ywad
| voyageursaulouvre